Kandinsky en musique

Conférence de Cléo Palacio-Quintin,
dans le cadre des Journées de la culture
30 septembre 2016, 13h
L’Artothèque, 5720, rue Saint-André
Entrée libre

composition_iv

Vassili Kandinsky (Moscou 1866 – Neuilly-sur-Seine 1944), peintre et graveur, s’est illustré comme l’un des plus grands artistes du début du XXe siècle, étant l’un des premiers à réaliser des œuvres abstraites. En plus de créer de nombreuses toiles, aquarelles et gravures sur bois, il a mené une importante carrière d’enseignant tout en s’efforçant de définir les fondements d’une théorie de l’art pictural et de comprendre comment l’esprit de l’artiste œuvre à sa réalisation. Son livre Du spirituel dans l’art marque ses contemporains dès sa parution en 1911. La musique est pour lui une grande source d’inspiration, dont témoignent ses échanges avec le compositeur Arnold Schönberg (Vienne 1874 – Los Angeles 1951). Les titres de plusieurs de ses tableaux y font également référence. Plus d’un siècle après ses premières œuvres abstraites, les tableaux et les écrits de Kandinsky sont maintenant une source d’inspiration fertile pour la flûtiste et compositrice Cléo Palacio-Quintin qui compose actuellement une suite musicale à son intention.

Venez admirer l’œuvre de l’un et entendre celle de l’autre, dans le cadre des Journées de la culture!


photo-cleopq2015justinelatour-cropMusicienne polyvalente avide de création, la flûtiste-improvisatrice-compositrice Cléo Palacio-Quintin (1971) participe à de nombreuses premières et performances multidisciplinaires, et compose des musiques instrumentales et électroacoustiques pour différents ensembles et œuvres médiatiques. Depuis 1999, elle développe ses hyper-flûtes. Branchées à un ordinateur à l’aide de capteurs électroniques, ces flûtes augmentées permettent de créer des univers sonores interactifs et de contrôler du traitement vidéo en direct. Elle est la première femme à obtenir un Doctorat en composition électroacoustique à l’Université de Montréal (2012) et est une collaboratrice du Centre interdisciplinaire de recherche en musique, média et technologies (CIRMMT). Nous vous invitons à regarder ses oeuvres et à écouter sa musique.

 

 


logo_artotheque_2016

Publié dans Conférences, sqrm | Commentaires fermés sur Kandinsky en musique

La deuxième chef ? Entretien avec Élaine Marcil, violon solo

Avec Louis Brouillette, musicologue
en partenariat avec l’OSS et Monty Sylvestre
1er octobre 2016, 19h
Foyer du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke
Entrée libre pour les détenteurs de billets du concert Les virtuoses de l’OSS


image_conf_oss_2016-10-01Le violon solo – appelé concertmaster à Philadelphie, violon super soliste à Marseille, premier violon solo à Paris, leader à Londres et konzermeister à Bruxelles – n’est pas seulement la personne qui serre la main au chef d’orchestre et au soliste invité. Ce musicien supervise l’accord, dirige la section des cordes, planifie les coups d’archet, joue les passages solistes de violon et agit en tant que porte-parole de tous les musiciens auprès du chef. Durant cet entretien, Élaine Marcil répondra aux questions de Louis Brouillette sur son rôle de violon solo à l’OSS, et plus particulièrement sur sa gestuelle, l’harmonisation des coups d’archet, son leadership, les défis techniques du jeu au violon et ses responsabilités lors des répétitions.

 


Louis_Brouillette,_photographieLouis Brouillette est titulaire d’un doctorat en musicologie de l’Université de Montréal. Ses recherches ont été publiées dans plusieurs revues nationales et internationales, dont Fontes Artis Musicae, la Revue musicale OICRM, Tréma, la Revue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Les Cahiers de la Société québécoise de recherche en musique, et il a prononcé des conférences au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Belgique et en Pologne. Membre associé de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique, il est également un membre actif de la Société québécoise de recherche en musique. En plus de sa carrière en musicologie, il mène des recherches dans le domaine de l’éducation. En tant qu’organiste professionnel, il se produit régulièrement un peu partout au Québec en solo et avec divers ensembles.


OSS signature 2 coul. Fblancmontysylvestre-coul

Publié dans Conférences, sqrm | Commentaires fermés sur La deuxième chef ? Entretien avec Élaine Marcil, violon solo

Du studio d’enregistrement comme laboratoire expérimental à la réalité virtuelle et l’ethnographie « immersive » : quel(s) futur(s) pour l’ethnomusicologie?

Conférence de Ons Barnat
29 septembre 2016, 19h
Local F-3560, Département de musique de l’UQAM
1440, rue St-Denis
Entrée libre


barnat_terrain_3Enregistrer sa musique est aujourd’hui devenu, grâce à la miniaturisation et la diffusion de matériel d’enregistrement (ordinateurs portables, enregistreurs numériques…), un phénomène social qui s’est répandu aux quatre coins de la planète – et la recherche sur les nouvelles pratiques en studio apparaît de ce fait comme un champ émergeant en ethnomusicologie (Meintjes 2003; Greene 2005; Moehn 2005, 2012; Neuenfeldt 2005, 2007; Bates 2008, 2010; Bayley 2009 ; Scales 2012 ; Barnat 2013). À partir des conclusions tirées de notre thèse (consacrée à l’étude du phénomène de l’enregistrement en studio de la paranda garifuna en Amérique centrale), cette conférence présentera les avancées de notre projet de recherche postdoctorale, le Music Legacy Project. Ce projet novateur mêle ethnomusicologie patrimoniale et utilisation d’une technologie de collecte audiovisuelle à 360° destinée à la réalité virtuelle (visiocasques de type Oculus Rift, mais aussi tablettes interactives, sites internet à 360°, etc…).

En plongeant l’observateur au centre d’une expérience se voulant « immersive », cette technologie offre de nouvelles façons de penser la relation entre observant et observé. Que fait-on alors de la position du chercheur? De celle des musiciens? Comment mesurer les choix des artistes dans l’analyse des données? Comment gérer la mise en marché d’un tel contenu? Du côté de la recherche en ethnomusicologie, comment ce nouvel outil pourrait-il influencer notre façon de faire de l’ethnographie musicale? Pourrait-on parler d’ethnographie « immersive » et, si oui, quels en seraient les impacts?

Après un tour d’horizon des recherches sur la spatialisation sonore dans la réalité virtuelle – ce qui nous permettra d’estimer le rôle de l’enregistrement audionumérique dans la « restitution » en réalité virtuelle – cette conférence abordera certaines des problématiques méthodologiques, éthiques et épistémologiques soulevées par l’utilisation d’un tel dispositif, au demeurant expérimental.


barnat_photoTitulaire d’un doctorat en ethnomusicologie de l’Université de Montréal, consacré à l’étude du phénomène de l’enregistrement en studio d’un genre musical « traditionnel » centraméricain, Ons Barnat est chercheur postdoctoral au Laboratoire audionumérique de recherche et de création (LARC-OICRM), à l’Université Laval à Québec. Boursier Mitacs Élévation 2015-2017, il y développe, en partenariat avec l’entreprise montréalaise La Hacienda Creative, un projet novateur qui mêle collecte ethnomusicologique et réalité virtuelle, le Music Legacy Project, dans lequel il a recours à un dispositif mobile d’enregistrement multipiste à 360° pour réaliser ses dernières recherches.

Multi-instrumentiste d’origine danoise et tunisienne, compositeur-arrangeur et professeur de musique, il a d’abord été formé en France au Conservatoire (cor français, solfège et piano) et à l’Université (en musicologie puis en ethnomusicologie depuis 2001). Il a d’abord travaillé sur les métissages dans les musiques populaires créoles (Caraïbes et océan Indien, maîtrise de musique de l’Université de Paris VIII, 2005) avant de se tourner vers l’analyse des rapports entre interactions sociales, création musicale et maîtrise de la technologie dans le processus de réalisation discographique d’une « musique du monde » (Doctorat de l’Université de Montréal, 2013). Ses intérêts scientifiques touchent depuis à la recherche-création au sein du studio d’enregistrement, véritable laboratoire expérimental aussi bien pour le chercheur que pour le créateur. Récipiendaire d’une bourse postdoctorale Mitacs Élévation 2015-2017, il coordonne un ambitieux projet de Bibliothèque des Performances Musicales du Monde destinée à la réalité virtuelle (le Music Legacy Project, en partenariat avec l’entreprise de post-production audiovisuelle La Hacienda Creative).

 

 

 

 

Publié dans Conférences, sqrm | Commentaires fermés sur Du studio d’enregistrement comme laboratoire expérimental à la réalité virtuelle et l’ethnographie « immersive » : quel(s) futur(s) pour l’ethnomusicologie?

Lauréats des concours 2015-2016

La finale du concours de conférences de la SQRM a eu lieu le 29 mai dernier, à la Salle d’Auteuil du Gesù (Le Vivier). Les lauréats de tous les concours ont ensuite été dévoilés. Voici les résultats :

Concours de conférences
Le Prix du jury (500$) est décerné à l’unanimité à Vanessa Blais-Tremblay pour sa conférence Les femmes et l’âge d’or du jazz à Montréal.

Le Prix du public (200$) est partagé entre Vanessa Blais-Tremblay et Kristin Franseen, dont la conférence s’intitule “Temperaments Akin to His Own”: Sexuality as Subtext in Rosa Newmarch’s Tchaikovsky Project.

Concours d’article de vulgarisation de la recherche 
Kristin Franseen remporte ce concours, avec un article intitulé The Secret Life of Rosa Newmarch: Innuendo and Musical Biography, ca. 1900-1915. Elle remporte également une bourse de 300$ et une possibilité de publication dans la revue Musique et pédagogie de la FAMEQ.

Prix chercheur émergent
Ce prix est décerné à l’unanimité à Julie Pedneault-Deslauriers. Elle remporte une bourse de 300$.

Concours de rédaction de notes de programme
La SQRM a aussi tenu, plus tôt cette saison, la première édition de ce concours.
La lauréate est Justine Brasseur-Masse. Elle s’est mérité une bourse de 250$ et sa note a été publiée dans un programme professionnel de la Fondation Arte Musica (Salle Bourgie).

Prix collégien de musique contemporaine
La SQRM est partenaire de ce concours de composition à vocation pédagogique.
Le troisième prix, décerné par la SQRM et consistant en une bourse de 300$, est remis cette année au compositeur Simon Martin, pour sa pièce Musique d’art pour orchestre de chambre II.

Félicitations à tous les lauréats et merci aux membres des jurys pour leur expertise!

Tous ces concours seront reconduits en 2016-2017, à l’exception du
Prix chercheur émergent, dont la prochaine édition aura lieu en 2017-2018.
Les dates de dépôt des dossiers seront annoncées en septembre prochain. 

De gauche à droite : les membres du jury de la finale du concours de conférences (Marie-Noëlle Lavoie, Liselyn Adams, Georges Dimitrov), les finalistes du concours de conférences (Kristin Franseen, Vanessa Blais-Tremblay, Marie-Christine Parent) et la présidente de la SQRM (Isabelle Héroux).

 

Publié dans Concours, Conférences, sqrm, Uncategorized | Commentaires fermés sur Lauréats des concours 2015-2016