Conseil d'administration

Notre conseil d’administration veille constamment à la perpétuité de la SQRM ainsi qu’à permettre notre organisation d’offrir tous les services possibles à la communauté entourant la recherche en musique. Leur vision permet rennouveler et poursuivre la mission de la SQRM depuis 1980. Voici donc les membres qui le compose à ce jour

Méi-Ra Saint-Laurent, Présidente

Méi-Ra St-Laurent effectue un stage postdoctoral financé par le CRSH avec l’équipe Someone Projet (Université Concordia), où elle réalise un podcast en plusieurs épisodes, qui traite de la polémique du « politiquement correct » dans le contexte nord-américain de la musique populaire. Méi-Ra détient un doctorat en musicologie de l’Université Laval (Québec). Sa thèse de doctorat porte sur la manière dont les groupes de black metal au Québec partagent leur identité et la reconfigure en adaptant les codes idéologiques et esthétiques du black metal à l’histoire et à la culture québécoise. Elle a également publié plusieurs articles scientifiques dans différents périodiques (Metal Music Studies, Journal on the Art of Record Production ou encore Intersections : revue canadienne de musique) et a présenté ses travaux lors de plusieurs colloques internationaux (Art of Record Production Conference, International Association for the Study of Popular Music, International Society for Metal Music Studies). Ses centres d’intérêt académiques visent à mieux appréhender la manière dont la musique émanant d’une société à une époque donnée reflète les enjeux sociaux et politiques la caractérisant. Enfin, elle a rejoint le CA de la SQRM en 2020 et occupe depuis 2022 le poste de présidente.

Sandro Guedy, Vice-président

Musicien de formation, Sandro a suivi ses études en théorie et harmonie Jazz à l’École Atla de Paris, en parallèle de son apprentissage des musiques dites ‘savantes’, de sa pratique du piano et de sa participation à des classes d’ethnomusicologie à l’Atelier des Feuillantines. Il a également pris part aux expérimentations de deux équipes de l’IRCAM, dont ISMM (Interaction Son Musique Mouvement) et Représentation musicale sur des outils de capture et de compréhension du geste, ou l’étude des brouillons du Sacre du printemps avec l’environnement d’analyse et de composition Musique Lab 2. Diplômé d’un D.E.S.S. en musique à l’image, Il a travaillé sur un certain nombre de films dont plusieurs ont été sélectionnés dans des festivals tels que le Festival du Nouveau Cinéma, Fantasia ou les Percéides. Actuellement étudiant en Maîtrise en recherche-création à l’UQAM, en échange interuniversitaire et co-tutelle de mémoire à l’Université McGill, le sujet de son mémoire porte sur la notation des chants d’oiseaux d’Olivier Messiaen, mise en relation avec l’évolution des techniques d’enregistrements en ornithologie. À travers cette démarche, Sandro souhaite mettre en valeur une singularité stylistique chez Messiaen à l’origine de ses styles-oiseaux, dont l’authenticité qu’il revendique semble s’articuler par des contraintes de transcriptions et s’inscrire dans un contexte  social plus large.

Alexandre Villemaire, Secrétaire

Alexandre Villemaire est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en musicologie de l’Université de Montréal. Ses intérêts de recherche se centrent principalement autour des musiques des XIX e  et XX e  siècles et des rapports entre politique, discours idéologiques, violences et musique. Son mémoire, intitulé, La musique à l’ère de McCarthy : Diplomatie, propagande et résistance musicale de 1950 à 1960, réalisé sous la direction de Marie-Hélène Benoit-Otis a bénéficié du soutien du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH) et de la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Ce dernier porte sur l’utilisation du jazz et de la musique savante occidentale comme outils de propagande et de diplomatie musicale pendant la Guerre froide aux États-Unis, plus précisément durant la période du maccarthysme (1950-1954) et les années qui l’entourent. Alexandre Villemaire est chercheur associé à la Chaire de recherche du Canada en musique et politique et, depuis 2018, administrateur à la Société québécoise de recherche en musique. C’est en 2022 que lui est attribué le poste de secrétaire au sein de la SQRM

Martine Rocheleau-Léger, Trésorière

Martine Rocheleau-Léger travaille dans le domaine de la musique et auprès des enfants depuis plus de 30 ans. Elle enseigne le violon, et consacre une partie de son temps à la création de matériel didactique. Elle est également directrice administrative de la société québécoise de recherche en musique. Madame Rocheleau-Léger est fondatrice de l’école « Les Petits Archets de Montréal » qui accueille les jeunes cordistes de 3 à 19 ans. Cette école s’est dotée d’une solide réputation par le soutien pédagogique qu’elle prodigue à ses professeurs gradués. De plus, elle est l’auteure du volume « Éveil Musical au violon pour les 3 à 6 ans ». Depuis quelques années, Martine milite pour un meilleur encadrement et formation des maîtres auprès des jeunes professeurs. Ses formations pédagogiques offrent, entre autres, un volet important sur la conscience posturale chez le jeune musicien. Elle enseigne le violon dans des camps musicaux, participe comme membre du jury à des concours de musique et agit à titre d’examinatrice dans différentes écoles.

Ons Barnat, Administrateur

Docteur en ethnomusicologie de l’Université de Montréal, Ons Barnat est musicien multi-instrumentiste, professeur de musique, compositeur, arrangeur, directeur artistique et réalisateur doté de l’oreille absolue. Né en France d’une mère danoise et d’un père tunisien, il a d’abord travaillé sur les métissages dans les musiques populaires créoles (Caraïbes et océan Indien) avant de se tourner vers l’analyse des rapports entre interactions sociales, création musicale et maîtrise de la technologie au sein du studio d’enregistrement – véritable laboratoire expérimental aussi bien pour le chercheur que pour le créateur – ainsi qu’au potentiel offert par la réalité virtuelle pour l’ethnographie contemporaine. Il a été professeur en sciences humaines numériques à l’Université d’Ottawa, concepteur de cours pour l’Université de Sudbury, chercheur postdoctoral à l’Université Laval et au Center for Sound Communities de l’Université du Cape-Breton, puis professeur postdoctoral au Département de musique de l’Universidad de los Andes, à Bogota, en Colombie. Membre du C.A. de la Société québécoise de recherche en musique, il est depuis janvier 2020 professeur en pratique artistique au Département de musique de l’UQAM avec champ de spécialisation en musiques populaires et technologies musicales.

Sandria P. Bouliane, Administratrice

Sandria P. Bouliane est professeure adjointe de musicologie à la Faculté de musique de l’Université Laval. Elle est membre régulière de l’OICRM-Ulaval et membre régulière du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ-Ulaval). Spécialiste de l’histoire de la musique au Québec en mettant l’accent sur la première moitié du XXe siècle, son approche interdisciplinaire fait des ponts avec l’histoire de la presse, du cinéma et du théâtre dans une perspective de décloisonnement des genres musicaux. Elle s’intéresse particulièrement aux échanges interculturels entre le Québec et les États-Unis, à la migration des œuvres et des musiciens et à l’histoire des supports et médias musicaux. Elle est chercheuse principale du projet «La vie musicale au Québec : pour un décloisonnement de l’histoire, 1919-1952» (CRSH 2020-2022, avec Blais-Tremblay et Risk), cochercheuse des projets Changing the Colonial Narrative in Music History (CRSH 2021-2023, avec Walker et Pearse) et Recensement des initiatives culturelles québécoises mises en œuvre au temps de la COVID-19 (avec Guay et Leroux 2020-2022). Sandria est membre du C.A. de la Société québécoise de recherche en musique, rédactrice en chef de la revue L’Écouteur (www.lecouteur.ca), responsable des comptes-rendus en français pour la revue MUSICultures.

Nos employés

Casandra Poitras

Adjointe de direction

Joëlle Fréchette

Coordonatrice aux événements

Maxime Migneault

Agent au marketing et responsable du site web

Les cahiers de la SQRM

L’équipe des cahiers de la SQRM travaille chaque année à produire les volumes qui partagent à la communauté les travaux, les recherches et les ouvrages qui marquent la musicologie. Leur travail continue de nous accompagner dans notre mission et de perpétuer une tradition de plus de 40 ans de patrimoine littéraire

Rédacteur en chef
Jean Boivin (Université de Sherbrooke)

Secrétaire de rédaction
Jordan Meunier

Responsable des comptes-rendus
 Héloïse Rouleau

Maquette et mise en page
Bruno Deschênes

Comité scientifique
Jérôme Blais (Université Dalhousie)
Marie-Hélène Benoit-Otis (Université de Montréal)
Vincent Bouchard-Valentine (Université du Québec à Montréal)
Paul Cadrin (Université Laval)
Sylvain Caron (Université de Montréal)
Valérie Dufour (Université libre de Bruxelles)
Sylvia L’Écuyer (Société Radio-Canada, Vancouver)
Fabrice Marandola (Université McGill)
Christopher Moore (Université d’Ottawa)
Caroline Traube (Université de Montréal)
Danick Trottier (Université du Québec à Montréal)