Qu'est ce que la recherche en musique?

Pour bien saisir les fonctions de la SQRM, il est important de comprendre les implications du domaine de la recherche en musique. Voici quelques explications afin de vous éclairer

Historique

La SQRM a été fondée en 1980 sous le nom d’Association pour l’avancement de la recherche en musique du Québec (ARMuQ). Visant d’abord à favoriser la diffusion et la conservation de la recherche en musique du Québec, son mandat s’est élargi au fil des ans pour faire place à une grande variété de champs de recherche et de genres musicaux.

Les Cahiers de la SQRM, plus de 40 ans d'histoire

Apprenez en plus sur Les Cahiers de la SQRM, un lègue de recherche en musique qui se cumule depuis 1980

Activités

  • Série « Présences de la musique » : conférences, tables rondes, animation de concerts, ateliers et entrevues sur des sujets variés, en partenariat avec des organismes de production et de diffusion de la musique, des institutions d’enseignement et des institutions à vocation artistique ou culturelle
  • Concours pour étudiants et jeunes chercheurs : conférences (annuel), articles de vulgarisation de la recherche (annuel), rédaction de notes de programme (annuel), Prix chercheur émergent (biennal), Prix collégien de musique contemporaine (annuel, en partenariat avec la Fondation du Cégep de Sherbrooke)
  • Publication de la revue Les Cahiers de la SQRM (lancement de deux numéros annuellement)

Notre programmation annuelle

Explorez les divers activités de la SQRM à l’aide de notre Calendrier ou dans notre onglet dédié regroupant chacunes de nos fonctions annuelles

Impact

La SQRM a un impact sur l’ensemble du milieu musical québécois, du public mélomane au chercheur érudit, en passant par les créateurs, les interprètes et les pédagogues. À travers ses différentes activités, elle fournit une expertise de pointe aux musiciens ainsi qu’aux organismes de production et de diffusion de la musique. Elle soutient également la relève en recherche musicale et permet la mobilisation des connaissances en diffusant les travaux de chercheurs québécois. De plus, ses activités de médiation culturelle valorisent la musique auprès de différents publics. Son registre de ressources se compose d’ailleurs de multiples outils et documentations afin d’appuyer ses membres dans leurs recherches et découvertes du milieu de la musicologie.