Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Traces de la culture traditionnelle inuite dans la musique composée au Québec et au Canada : histoire et esthétique

23/05/2019 de 19:00 à 20:15

Conférence présentée par Claudine Caron

Comme en littérature, en arts visuels et en cinéma, la musique composée au Québec et au Canada (r)appelle le Nord. Avec Inuit Games (2005) de T. Patrick Carrabré interprétée par les orchestres symphoniques de Winnipeg et de Toronto, de même que Take the Dog Sled (2008) d’Alexina Louie interprétée par l’OSM à la Maison symphonique et en tournée dans le Grand Nord, les jeux de gorge inuits – Katajjait en inuktitut – et leurs interprètes ont été entendus dans la salle de concert classique. Bien que ces événements viennent marquer la présence de la culture inuite sur la scène culturelle du Sud, l’inspiration de ses traditions – l’un des axes de représentations culturelles élaborés par Daniel Chartier pour définir l’imaginaire du Nord (2004) – et les premières réflexions sur ce sujet dans l’histoire de la musique datent des années 1920.

À partir de documents d’archives, de partitions et d’enregistrements, cette conférence propose de retracer une brève histoire des emprunts à la culture traditionnelle inuite dans la musique classique et d’observer comment les katajjait inspirent les compositeurs. Remontant aux écrits de Léo-Pol Morin, le répertoire abordé comprend des œuvres des compositeurs Derek Charke, Michelle Boudreau, T. Patrick Carrabré et Micheline Coulombe Saint-Marcoux, notamment, de même que le travail de l’artiste Marie Côté avec ses bols sonores. En quoi la musique traditionnelle inuite devient-elle pour Léo-Pol Morin une source d’inspiration significative dans les années 1920? Quelles sont les représentations esthétiques, culturelles et philosophiques dans les œuvres étudiées? Quelle(s) image(s) le katajjaq donne-t-il à la musique contemporaine?

Alors que perdurent entre le Nord et le Sud des kilomètres de silence, que le peuple inuit doit continuer de lutter pour se faire entendre, que ce soit à propos de la réalité qui l’occupe, de l’avenir de sa culture ou des multiples enjeux concernant l’Arctique, les emprunts à la culture traditionnelle inuite dans les œuvres contemporaines invitent à écouter, ainsi qu’à comprendre les systèmes de pensée sous-jacents à la création musicale et au patrimoine culturel.

Notice biographique | Claudine Caron, docteure en musicologie, est spécialisée en histoire de la musique du Québec et du Canada. Elle a été rédactrice en chef des Cahiers de la Société québécoise de recherche en musique de 2010 à 2013, elle a collaboré à la publication des ouvrages Les 100 ans du prix d’Europe (PUL 2012) et Jean-Marie Beaudet, l’homme-orchestre (Fides 2014), et elle est l’auteure de la biographie Léo-Pol Morin en concert (Leméac Éditeur 2013), de même que d’articles et de recensions publiés dans plusieurs périodiques. Après plusieurs années à la Fondation Arte Musica et à l’OSM, elle est maintenant spécialiste en musique à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys et chercheuse associée au Laboratoire international d’étude multidisciplinaire comparée des représentations du Nord à l’UQAM.

Entrée libre | Contribution suggérée 10$

Détails

Date :
23/05/2019
Heure :
19:00 à 20:15
Catégories d’Évènement:
,

Organisateurs

CMC Qc
SQRM

Lieu

Centre de musique canadienne au Québec
1085 Côte du Beaver Hall #200
Montréal, Qc H2Z 1S5 Canada
+ Google Map