Élémentaire, mein lieber Beethoven!

Une analyse formelle de la Troisième Symphonie, dite l’Eroica, selon la méthode Caplin (1998) met en lumière les différents moyens par lesquels Beethoven manipule les normes établies des mouvements pour les faire adhérer à un propos maçonnique. En effet, les résultats de cette analyse révèlent une forte présence de symboles franc-maçons dans l’œuvre, incluant les étapes successives du rite initiatique aux loges maçonniques : mort, enterrement et résurrection. La citation du ballet Die Geschöpfe des Prometheus à la base du mouvement final s’intègre elle aussi à ce discours.

Une mise en contexte historique et biographique permet de situer le mouvement maçonnique dans l’esprit de l’époque et son rôle dans le développement de la pensée de Beethoven, tandis qu’en conclusion, un nouveau regard est jeté au mystère non résolu de l’Eroica : cette vision maçonnique constituerait-elle l’indice manquant permettant de résoudre la question de la dédicace à Napoléon, proposée puis violemment retirée?


Notice biographique

Altiste, chef de chœur et d’orchestre, pédagogue et arrangeur, Béatrice Madeleine Cadrin ajoute depuis janvier 2016 la recherche musicologique à son portfolio d’activités musicales, en se penchant, dans le cadre d’une maîtrise à l’Université de Montréal, sur la symbolique franc-maçonne dans la Troisième Symphonie de Beethoven. Elle mène de front une «?étude?» non officielle sur la diversité de l’offre universitaire dans la grande région montréalaise : sa participation à l’école d’été en direction chorale au campus de Longueuil de l’Université de Sherbrooke en 2017 représentera la cinquième institution universitaire qu’elle fréquentera, après l’UQAM, McGill, Concordia et l’Université de Montréal, ainsi que la huitième tous lieux confondus (Université Laval et Conservatoire de musique de Québec, et la Hochschule für Musik und Theater de Hanovre, Allemagne). Si, malgré ses efforts et des débuts prometteurs, la musicologie ne débouche pas, elle songe devenir conseillère en (dés -) orientation.

photo


Le 21 février 2017 à 10 h 30
Cégep de Sherbrooke, département de musique (pavillon 3)
Local 3-11-103
Ce contenu a été publié dans Conférences. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.