Concours de conférences

Le concours

La SQRM invite les étudiants et stagiaires postdoctoraux en musique à participer au concours de conférences de la série « Présences de la musique ».

Ce concours vise à promouvoir la relève en recherche musicale au Québec, en donnant l’occasion à un étudiant de présenter ses recherches dans un contexte professionnel.

Date limite

15 mars 2020.

 

 Admissibilité

  • Habiter sur le territoire québécois
  • Être inscrit à temps plein ou à temps partiel à un programme d’études en musique dans une université ou un conservatoire (baccalauréat, maîtrise, doctorat ou stage postdoctoral)
  • Réaliser et présenter des travaux de recherche reliés à la musique (musicologie historique, analyse, composition, acoustique, interprétation, éducation musicale, ethnomusicologie, facture d’instruments ou autres sujets pluridisciplinaires)

1er Prix

  • Une bourse de 600 $
  • Une adhésion annuelle à la SQRM
  • Une inclusion de la conférence dans l’offre annuelle, saison 2020-2021, de la série « Présences de la musique »
  • Une possibilité de publication du texte issu de la conférence lauréate dans Les Cahiers de la SQRM, nonobstant le processus habituel de validation scientifique et de relecture des articles

2e Prix

  • Une bourse de 400 $
  • Une adhésion annuelle à la SQRM

3e Prix

  • Une bourse de 200 $
  • Une adhésion annuelle à la SQRM

Dossier de présentation

  • Le formulaire de candidature en ligne, dûment rempli
  • Les éléments suivants doivent être envoyés à l’adresse info@sqrm.qc.ca :
    • Une preuve de fréquentation scolaire
    • Un document PDF anonyme comprenant le titre de la conférence, un résumé de conférence de 300 mots (durée maximale de 25 minutes) et une bibliographie sélective
      Le dossier peut être présenté en français ou en anglais.

Évaluation et échéancier

Ce concours comprend une épreuve préliminaire (évaluation anonyme des résumés) et une épreuve finale (évaluation des conférences). L’évaluation est réalisée selon les critères suivants : l’originalité de la recherche, la contribution au développement des connaissances, la structure de l’argumentaire, la qualité de la langue et le souci de vulgarisation.

Trois résumés pourront être sélectionnés en vue d’une communication orale (en français ou en anglais) d’une durée de 25 minutes, lors de l’épreuve finale. Les candidats retenus seront avisés en avril 2020.

L’épreuve finale aura lieu en mai 2020. Les différents prix seront décernés à la suite de cette épreuve. La date de présentation de la conférence lauréate sera déterminée ultérieurement, en fonction de la disponibilité du gagnant et du calendrier 2020-2021 de la série « Présences de la musique ».

Dépôt des candidatures et informations complémentaires

info@sqrm.qc.ca

Vous devez être membre de la SQRM pour participer au concours. Plus d’informations.

Modalité

Le jury se réserve le droit de ne pas attribuer de prix si les candidatures reçues ne répondent pas aux critères de sélection.

Partenaire

 Cercle de musicologie de l’Université de Montréal

1er Prix – Méi-Ra St-Laurent 

Méi-Ra St-Laurent est doctorante en musicologie de la musique populaire à l’Université Laval et boursière du CRSH. Sa thèse de doctorat porte sur le métal noir québécois, une communauté musicale issue du Québec et s’inspirant du style black metal. Dans celle-ci, elle dresse des liens entre la musique, les images, les textes et les discours émanant de cette communauté, afin de comprendre comment ces éléments s’articulent pour former un récit social unique. Elle a obtenu récemment une bourse postdoctorale du CRSH pour un projet dans lequel elle travaillera à l’Université Concordia avec Vivek Venkatesh sur la polémique du politiquement correct dans la musique populaire. En plus d’avoir participé à différents colloques nationaux et internationaux, St-Laurent a aussi publié ses travaux dans différents périodiques (Intersections : Revue canadienne de musique, Metal Music Studies Journal et Journal on the Art of Record Production).

2e Prix : Roozbeh Tabandeh

Roozbeh Tabandeh est né à Shiraz et réside aujourd’hui à Montréal. Il compose, il est chef d’orchestre, violoniste et joueur de Santur iranien. Il a étudié la composition musicale à l’université Concordia sous la direction de Sandeep Bhagwati et de Georges Dimitrov.  Récemment, il a reçu la bourse Frederick Lowy Scholars Fellowship 2019 ainsi qu’une admission au doctorat de l’Université Concordia où il mène un projet de recherche-création sur les interrelations entre la musique et l’architecture, ainsi que sur la notion d’espace auditif dans la culture iranienne. Son style de composition est un mélange de musique occidentale associée à plusieurs éléments similaires tirés de la musique nationale iranienne. Ses œuvres ont été interprétées par diffèrents ensembles, notamment par le Quatuor Bozzini, l’Ensemble Arkea dirigé par Dina Gilbert, l’Orchestre Symphonique de l’Isle sous la baguette de Cristian Gort et le Iran string orchestra avec Manuchehr Sahbai comme le chef d’orchestre.

3e Prix : Béatrice Madeleine Cadrin

Béatrice Madeleine Cadrin complète cette année une maîtrise en musicologie à l’Université de Montréal proposant une exégèse franc-maçonne de la Symphonie Eroica de Beethoven. Active comme altiste pigiste dans la région montréalaise et au-delà, elle a auparavant décroché une maîtrise en direction d’orchestre du Conservatoire de musique de Québec. Elle continue de progresser dans ce domaine grâce à sa participation à des stages de direction d’orchestre et de chœur localement et à l’étranger. Elle est de plus professeure de violon et dirige l’Orchestre Junior de Terrebonne. Le groupe Jeux d’archets Suzuki lui commande régulièrement des arrangements.

Calendrier des événements

« 20/07/2019 » loading...
L M M J V S D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4