Les Cahiers de la SQRM

La SQRM publie un périodique numérique consacré à la musique, Les Cahiers de la Société québécoise de recherche en musique, dont les objectifs sont de soutenir, développer et diffuser la recherche en musique.

Unique en son genre, la revue comprend des articles d’érudition portant sur l’un ou l’autre des sujets : acoustique, archivistique, chanson, composition, droit, électroacoustique, esthétique, ethnomusicologie, histoire, interdisciplinarité artistique, interprétation, multimédia, musicologie, organologie, pédagogie, spectacle et sociologie, du Moyen Âge à nos jours.

La section des recensions inclut des comptes rendus critiques d’ouvrages, en particulier publiés au Québec et au Canada, de même que de disques compacts et de films.

  • Rédacteur en chef : Jean Boivin
  • Secrétaires de rédaction : Louis Brouillette et Julie Mireault
  • Responsable des comptes rendus : Federico Lazzaro

Comment se procurer un numéro?

  • En devenant membre de la SQRM
  • Via les plateformes de ÉRUDIT ou de la SODEP
  • En nous contactant à l’adresse info@sqrm.qc.ca pour les numéros d’archives en version papier (volumes 1 à 12)

Calendrier des événements

« 21/10/2017 » loading...
L M M J V S D
25
26
27
28
29
30
1
2
3
4
5
6
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4

Les Cahiers de la SQRM sont membres de la Société de développement des périodiques culturels québécois (SODEP)| www.sodep.qc.ca | info@sodep.qc.ca

Pour plus d’informations veuillez consulter le Protocole de rédaction

N.B. Les Cahiers sont publiés en format numérique à partir du volume 13, n°1-2.

Vous souhaitez vous procurer une ou plusieurs de nos archives? Contactez-nous à info@sqrm.qc.ca! 

Dernier numéro - Volume 16, nos 1 et 2 (2015) «Transferts culturels et autres enjeux stylistiques?»

Une large part de ce numéro double des Cahiers de la Société québécoise de recherche en musique (SQRM) fait écho à un colloque international tenu en février 2015 à l’Université de Montréal et intitulé «?Les musiques franco-européennes en Amérique du Nord (1900-1950) : Étude des transferts culturels?». Organisé par l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM), ce colloque réunissait des chercheurs européens et nord-américains. La France ayant été dans la première partie du 20e siècle une destination de choix pour les artistes nord-américains en quête d’un complément de formation ou d’expérience, neuf articles de ce numéro abordent autant d’exemples d’échanges et de dialogues fructueux entre les continents européen et américain. À chaque fois, un véritable transfert se produit, impliquant à la fois une transformation de la culture d’accueil et une nouvelle contextualisation de la culture d’origine.

Quatre textes abordent la pénétration de la musique française de la première partie du xx siècle à partir de sa réception (Annegret Fauser, Fiorella Sassanelli, James Briscoe) et de sa représentation médiatique, par exemple dans la populaire revue Vanity Fair (Malou Haine). À l’inverse, d’autres contributions mettent en lumière la manière dont ont été reçus en France les musiciens américains et la musique américaine (Jacinthe Harbec et Anne Legrand). Le jazz, qui a joué un rôle fondamental dans l’affirmation de la culture musicale américaine à cette époque, est d’ailleurs dans la mire de plusieurs auteurs (Legrand, Harbec, Haine). Christopher Moore examine pour sa part l’association originale de deux compositeurs, le Français Charles Koechlin et l’Américaine Catherine Urner. Enfin, Marie-Thérèse Lefebvre et Marie Duchêne-Thégarid étudient les liens privilégiés que le Québec a tissés avec la France et questionnent la réciprocité de certains des transferts qui en ont découlé.

En complément de ce dossier, ce numéro vous propose trois textes s’inscrivant dans une réflexion globale sur le style et sur les échanges divers qui conduisent à son élaboration progressive. Laurence Manning découvre d’intrigantes résonances wagnériennes dans des œuvres de Fanny Hensel (1805-1847), sœur de Felix Mendelssohn et compositrice encore mal connue. Antony Papavassiliou s’intéresse pour sa part à l’Intelligent Dance Music, une frange de la musique électronique expérimentale; il explore les spécificités rythmiques de l’œuvre du compositeur britannique connu sous le nom d’Aphex Twin. Enfin, le compositeur et arrangeur Aleksey Shegolev expose les défis auxquels il a été confronté lorsqu’on lui a proposé d’achever une œuvre d’Auguste Descarries (1896-1958), compositeur-pianiste canadien-français dont l’œuvre, rattachée au postromantisme russe, mérite d’être plus souvent entendue et commentée.

Enfin, trois comptes rendus de livres complètent cette livraison des Cahiers. Le premier est un ouvrage collectif consacré au compositeur Darius Milhaud et dirigé par les musicologues québécoises Jacinthe Harbec et Marie-Noëlle Lavoie. Le second explore divers modes de présence et de participation du corps dans des musiques tout aussi diverses; les chercheures québécoises Monique Desroches et Sophie Stévance ont assuré la direction de cet autre collectif. Enfin, une nouvelle biographie de Calixa Lavallée (1842-1891), due à la plume de Brian Christopher Thompson, est commentée dans ces pages.

Bonne lecture!

Hommage à Gilles Tremblay 
La SQRM et l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+) souhaitent vous offrir une entrevue de Véronique Lacroix, chef et directrice artistique de l’ECM+, réalisée en décembre 2003.

Elle y aborde le travail d’interprétation tout particulier de la musique de Gilles Tremblay, en particulier de son œuvre Solstices (ou Les Jours et les saisons tournent)

L’entrevue, menée et réécrite par Louise Bail, est parue dans le volume 7, no 1-2 des Cahiers de la SQRM. 

L’ECM+ se joint ainsi à la SQRM afin de rendre hommage au grand compositeur Gilles Tremblay qui s’est éteint en juillet dernier à l’âge de 85 ans. 

Consultez l’article

Publications supplémentaires: